Nouvelles fantastiques ~ G.Maupassant, P.Mérimée, T.Gautier

Nouvelles fantastiques – Maupassant, Mérimée, Gautier

29177673_1603584086403965_6844846142199431168_n

« Et tous les cadres s’élargirent de façon à laisser passer aisément les figures qu’il renfermaient. Petits abbés poupins, douairières sèches et jaunes, magistrats à l’air grave ensevelis dans de grandes robes noires, petits-maîtres en bas de soie, en culotte de prunelle, la pointe de l’épée en haut, tous ces personnages présentaient un spectacle si bizarre, que, malgré ma frayeur, je ne pus m’empêcher de rire. »

Je crois que de toutes les lectures, ce sont les nouvelles que je préfère. Ce livre rassemble neuf récits, trois de chaque auteur. Comme je trouve qu’il me manque du temps pour découvrir tous les romans et recueils d’auteurs considérés comme « de référence », j’ai fait d’une pierre deux coups – ou plus exactement trois – pour découvrir quelques récits de Guy de Maupassant, Prosper Mérimée et Théophile Gautier. Étant une inconditionnelle de toute forme de fantastique, c’est avec plaisir que je me suis lancée dans cette lecture et ça a été une bonne surprise !

Les nouvelles rassemblées dans ce recueil sont les suivantes :

Guy de Maupassant : Le Horla, Lettre d’un fou, La peur

Prosper Mérimée : La vénus d’Ille, Djoumâne, Les Sorcières espagnoles

Théophile Gautier : Le Pied de momie, La Cafétière, Arria Marcella

Je les ai toutes appréciées et plus particulièrement « Le Pied de momie ». Je dois dire que Gautier est l’auteur qui m’a le plus séduite parmi les trois. Je trouve ses récits poétiques, tous faisant un place à une histoire d’amour ainsi qu’à la rêverie. J’ai déjà hâte de me plonger dans « Contes et récits fantastiques » de ce dernier. Ceux de Mérimée me font plus penser à des récits de contes et de légendes qui se transmettent de générations en génération par le bouche à oreille. Quant aux nouvelles de Maupassant, je leur ai trouvé un côté plus effroyable, on ne sait jamais trop de quoi on parle et on se retrouve confronté aux peurs humaines, aux sensations d’être observé ou surveillé, c’est une sensation qui est assez inconfortable mais à laquelle on prend plaisir le temps de l’histoire qui est racontée grâce au suspense que celle-ci dégage. Le mélange de chaque style rend ce livre agréable à lire, attention cependant, certains mots de vocabulaires ne sont plus utilisés aujourd’hui et peuvent compliquer la compréhension.


« Nouvelles fantastiques » – Guy de Maupassant, Prosper Mérimée, Théophile Gautier

Édité pour France Loisirs.

Propriété exclusive (OMPI)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s